Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Voici comment fonctionne l’impôt sur les sociétés au Luxembourg

Le Luxembourg reste l’un des pays européens les plus attractifs pour l’investissement des entreprises. Et cela est, dans une large mesure, dû à la réglementation de l’impôt sur les sociétés, qui se caractérise par une faible imposition.

Nous sommes face à un régime fiscal divisé en plusieurs niveaux. Les sociétés domiciliées au Luxembourg doivent payer l’impôt sur les sociétés (taux IS ou CIT) au niveau de l’État. Au niveau municipal, ils doivent payer le MBT.

Taux d’imposition pour les entités basées au Luxembourg

Le taux de l’IS varie en fonction de la base d’imposition :

  • Si l’assiette fiscale n’est pas supérieure à 175 000 euros, le taux applicable sera de 15 %.
  • Le taux intermédiaire est compris entre 15% et 17% pour les sociétés dont le revenu imposable est supérieur à 175 000 € , mais n’excède pas 200 000 €.
  • Pour les entreprises dont l’assiette fiscale est supérieure à 200 000 euros, le taux applicable est de 17 %.

Impôts additionnels

Toutes les personnes morales basées au Luxembourg doivent verser un montant égal à 7% de leur impôt sur les sociétés à titre de contribution au fonds pour l’emploi. En d’autres termes, une société à laquelle s’applique une taxe de 17 % verse une surtaxe de 1,19 % à ce fonds.

D’autre part, il y a la taxe professionnelle communale ou MBT. Dans le cas de la ville de Luxembourg, la taxe est de 6,75 %.

Cependant, ces taux peuvent être réduits en faisant usage des exonérations jusqu’à 25% pendant une période de huit ans que le pays offre aux entreprises étrangères qui s’y installent.

Il existe une taxe d’État prélevée sur la valeur nette des entreprises appelée Net Wealth Tax (NWT). Les Territoires du Nord-Ouest ont un taux d’imposition de 0,5 % sur la partie de l’actif net égale ou inférieure à 500 millions d’euros et de 0,05 % sur tout ce qui dépasse ce montant.

Entités assujetties à la taxe

L’IS s’applique aux entités qui sont considérées comme des personnes morales conformément à la loi sur l’impôt sur le revenu. C’est-à-dire la Société à Responsabilité Limitée Privée, la Société Anonyme et la Société Anonyme Spéciale ou SCSp.

L’exonération fiscale concerne les entités fiscalement transparentes, mais leurs associés doivent être imposés au Luxembourg en fonction de leur part dans les revenus de la société.

Quant au paiement du MBT, il est payé même par les associations, puisque ce qui est imposé, ce sont les revenus générés par les activités commerciales dans le pays. Cependant, certaines personnes morales ne paient pas cette taxe si elles n’exercent pas d’activités à caractère commercial.

Qu’est-ce qui est imposé avec l’impôt sur les sociétés au Luxembourg ?

L’impôt luxembourgeois sur les sociétés fonctionne de manière classique et impose les revenus des sociétés effectivement réalisés.

Les bénéfices sont déterminés en fonction de la balance commerciale, après ajustements selon les règles d’évaluation comptable. Cela implique que les bénéfices sont ajustés fiscalement de deux manières :

  • Ajout de toutes les dépenses qui ne sont pas déductibles.
  • Déduction des revenus exonérés et des pertes fiscales reportées.

Une particularité de l’IS du Luxembourg est que tous les revenus que la société a sont considérés comme commerciaux, ils ne sont pas séparés par catégories. Tous les revenus reçoivent le même traitement fiscal, quelle que soit leur nature ou leur origine.

Revenus soumis à l’impôt sur les sociétés

La règle générale est que les sociétés établies au Luxembourg y sont imposées sur les revenus perçus partout dans le monde. Ceux qui ne sont pas résidents sont soumis au paiement des impôts dans le pays s’ils y ont obtenu les revenus suivants :

  • Bénéfices d’entreprise provenant d’un établissement stable ou d’un représentant permanent au Luxembourg.
  • Revenus locatifs de biens immobiliers situés dans le pays.
  • Revenus de la vente de biens immobiliers situés dans le pays.
  • Gains à court terme découlant de la vente d’un intérêt substantiel (un intérêt de plus de 10 %).

Déduction des pertes fiscales

Les pertes fiscales peuvent être déduites en tant que dépenses spéciales et compenser le revenu imposable luxembourgeois, et pas seulement celui provenant de l’activité elle-même. Tant qu’ils sont correctement comptabilisés.

À partir de 2017, le report déficitaire est limité à un total de 17 exercices. Une fois ce délai expiré, il ne sera plus possible de le déduire. En revanche, le transfert des pertes d’un actionnaire à un autre après l’acquisition de la société par un tiers n’est pas non plus autorisé.

Le véritable attrait du Luxembourg pour les entreprises

Au-delà des taux d’IS inférieurs à ceux des autres pays européens, le grand attrait que le Luxembourg offre aux entreprises étrangères est qu’il n’applique aucun type de retenue à la source sur les intérêts et redevances que les filiales situées sur son territoire font à leurs sociétés mères dans d’autres pays.

En outre, il offre des exonérations pour les dividendes des sociétés dans certains cas et également pour les plus-values ​​provenant de la vente ou du transfert d’actifs.

Tout cela a fait du Luxembourg un endroit particulièrement intéressant pour que les entreprises y aient leur siège social. Bien que cela continue d’être quelque chose que l’Union européenne n’aime pas du tout, comme cela a été reflété dans différents rapports.

Vous souhaitez exporter votre entreprise au Luxembourg ou dans un autre pays ?

Relocate&Save est un réseau international d’experts en droit fiscal composé d’une douzaine de cabinets d’avocats de premier plan. Si vous souhaitez changer de résidence fiscale pour réduire votre facture fiscale, n’hésitez pas à nous contacter.

Et si vous ne savez pas quelle est votre destination fiscale idéale, nous vous conseillons de lire le rapport « Les trois meilleures destinations fiscales du moment », disponible gratuitement ci-dessous.

Picture of Andreu Capmajó
Andreu Capmajó

Tax director

Download the free report

The top three tax destinations
right now
  • Our favorite tax destinations for 2024
  • Explanation of their tax frameworks
  • How to get their residency

🔒 All communications are encrypted and will be treated with absolute confidentiality. Your data will never be shared with third parties.