Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Exigences du nouveau régime fiscal italien pour les retraités étrangers

Généralement, les gens nous contactent pour en savoir plus sur le régime italien de « flat tax », un régime spécial pour les ultrariches. Cependant, le nouveau régime italien des retraités étrangers commence également à susciter de l’intérêt.

Quel est le régime fiscal italien pour les retraités étrangers ?

La loi budgétaire italienne de 2019 a introduit un régime fiscal préférentiel similaire au RNH portugais dans le but d’attirer la population étrangère dans le sud de l’Italie. Mais, contrairement au RNH, ce dispositif ne s’adresse pas aux nomades ou entrepreneurs numériques, mais plutôt aux retraités vivant à l’étranger.

De cette manière, l’Italie suit l’exemple d’autres pays comme le Portugal et la Grèce en créant un régime fiscal préférentiel visant à attirer les personnes à revenu moyen supérieur vers le sud de l’Italie, la région du pays la moins développée économiquement.

Combien d’impôts sont payés avec ce régime fiscal ?

Selon le libellé du régime fiscal italien des retraités étrangers, tous les revenus provenant de l’étranger seront soumis à un impôt de substitution de 7%, qu’il s’agisse de revenus de pensions ou de revenus de portefeuilles d’investissement (plus-values, dividendes ou intérêts).

Le régime est donc extrêmement simple : les retraités étrangers qui s’installent dans le sud de l’Italie ne paieront que 7 % sur l’ensemble de leurs revenus non italiens.

Cependant, étant donné que le nouveau régime fiscal consiste en un impôt de substitution, le contribuable n’aura droit à aucune déduction pour double imposition internationale. Alternativement, le contribuable a la possibilité d’exclure de l’impôt italien les revenus obtenus dans certains pays et de les soumettre à l’impôt ordinaire.

Quelles sont les conditions requises pour bénéficier de ce régime ?

Pour bénéficier de ce régime fiscal pour les retraités étrangers, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Le demandeur doit recevoir des pensions ou des revenus similaires provenant de l’extérieur de l’Italie.
  • Le domicile fiscal du contribuable demandeur est situé hors d’Italie depuis cinq ans ;
  • Il doit y avoir un accord pour éviter la double imposition entre l’Italie et l’État dans lequel le demandeur avait sa résidence les années précédentes, comme la France.
  • Transférer sa résidence dans la liste des régions établies par la loi, normalement dans le sud de l’Italie.

Dans quelles régions d’Italie puis-je prendre ma retraite pour payer moins d’impôts ?

Le demandeur ne pourra pas appliquer ce régime dans des villes comme Florence, Milan ou Rome… mais il pourra profiter des belles plages de Sardaigne, de Sicile ou de Calabre sans payer quasiment aucune taxe.

Plus précisément, la règle détermine que vous devrez choisir une ville qui :

  • Fait partie du territoire de l’une des régions suivantes : Abruzzes, Pouilles, Basilicate, Calabre, Campanie, Molise, Sardaigne, Sicile.
  • Ne compte pas plus de 20 000 habitants.

Combien de temps puis-je bénéficier de ce régime ?

Le régime fiscal spécial sera applicable, à la demande expresse du contribuable, à partir de l’année d’imposition au cours de laquelle le contribuable transfère sa résidence en Italie et pendant les cinq années suivantes.

Une fois ce délai écoulé, le contribuable sera soumis à l’imposition ordinaire selon la loi italienne.

Autres avantages

Le contribuable soumis au nouveau régime fiscal bénéficiera également de deux exonérations supplémentaires :

  • Il ne sera pas tenu de déclarer des biens à l’étranger (comptes bancaires, avoirs financiers, immobiliers, etc.).
  • Les biens détenus à l’étranger ne seront pas soumis à l’impôt italien sur la fortune (exonération des impôts dits « IVAFE » et « IVIE »).

Vous envisagez de prendre votre retraite en Italie ?

Payer seulement 7% d’impôt fait de l’Italie une destination encore plus idyllique pour profiter de la retraite.

Si cette option vous intéresse, nos experts en fiscalité internationale peuvent vous aider à traiter le changement de résidence et à minimiser votre facture fiscale dans votre pays d’origine. Si vous avez des questions et souhaitez que nous vous aidions dans le processus, veuillez nous écrire à [email protected] ou via le formulaire de contact.

Et si vous êtes intéressé par le changement de résidence fiscale, mais que vous n’êtes pas sûr de votre destination idéale, nous vous recommandons de télécharger gratuitement et de lire notre rapport mis à jour « Les 3 meilleures destinations fiscales du moment », disponible ci-dessous.

Picture of Andreu Capmajó
Andreu Capmajó

Tax director

Download the free report

The top three tax destinations
right now
  • Our favorite tax destinations for 2024
  • Explanation of their tax frameworks
  • How to get their residency

🔒 All communications are encrypted and will be treated with absolute confidentiality. Your data will never be shared with third parties.